Conseils en Micro-Nutrition

Pour ou contre une supplémentation pendant la grossesse ?

Publié dans Mon conseil du mois

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, malgré l’abondance de nourriture une majorité de femmes enceintes ne reçoivent pas les apports quotidiens recommandés en vitamine B12, bêta-carotène et calcium, plus des trois quart sont carencées en B1, B6, B9 et magnésium.

1) A quoi est dû cette carence ?                                                                                                                                                      

  • Une alimentation carencée: notre sol est de plus en pauvre ou par une alimentation industrielle                                      
  • La pilule contraceptive qui épuise nos réserves en Vitamine B9                                                                                  
  • Une consommation excessive de thé qui abaisserait le taux sanguin en folates.                                              
  • Une mauvaise absorption intestinale empêche le stockage de certaines vitamines                       
  • Une augmentation du taux d’acidité dans le corps (brûle nos réserves en minéraux et vitamime
  • Une consommation excessive de café qui diminue l’absorption du calcium, du magnésium, du zinc et du fer.

2) Quelles en sont les répercutions ?

  • Un exemple « connu » est la carence en vitamine B9 au début de la grossesse qui peut provoquer un risque de malformation chez le fœtus.
  • Le risque de pré-éclampsie qui se caractérise par une hypertension et une augmentation des protéines dans les urines. Cette complication serait augmentée avec les carences en certaines vitamines et minéraux.
  • Le fer et le zinc jouent un rôle important dans l’ovulation et les cycles prémentruels.
  • Un affaiblissement du potentiel de santé de la future maman.
  • Un apport en fer peut éviter la fatigue de fin de grossesse et prévenir les complications post-partum (dépression, baby blues)

Par rapport à ce triste constat, oui je suis pour :

  • Proposer à la future maman un suivi nutritionnel avec un bilan alimentaire qualitatif et quantitatif qui va cibler ses vrais besoins en minéraux et en vitamines et ainsi améliorer son état de santé
  • Lui permettre de corriger son alimentation et éventuellement de suppléer aux éventuelles carences par des compléments alimentaires adaptés.

Accueillir une âme dans notre ventre n’est pas une maladie mais une merveilleuse expérience. La grossesse peut et doit être vécue en pleine conscience et harmonie avec le futur papa..

Des gestes simples et un accompagnement avec un professionnel de santé, permettront à la future maman d’être en forme, épanouie par une grossesse sans accro et un accouchement plus facile. De ce fait, elle sera plus disponible pour son enfant                                                             

 

 

 

 

Revenir aux actualités

Conseils en Micro-Nutrition