La Ronde des Plantes Médicinales

Le sucre, une douceur empoisonnée

Publié dans Nutrition

Nous avons tous un souvenir d’enfance qui nous relie à cette douceur. Les bonbons acidulés de notre grand-mère, ou la tarte aux pommes caramélisées de notre mère. Qui n’a pas ressenti un moment dans sa vie le besoin de manger cet aliment pour se calmer ou tout simplement pour se faire du bien ?

Malheureusement, aujourd’hui le sucre est omniprésent dans notre alimentation, jusqu’à se cacher dans de nombreux produits salés !
Une récente étude a démontré que le sucre est plus addictif que l’alcool et…la cocaïne !
Comme toutes les drogues, le sucre active le système de récompense au niveau du cerveau et ces neurones donnent une forte envie de recommencer l’expérience. En fait, plus on en prend, plus on veut en manger !

Dans ce dossier, je ne polémiquerais pas sur les enjeux économiques et politiques. Mais je souhaite informer mes lecteurs (rices) que nous connaissons les effets délétères du sucre depuis 1925 !
 Ma contribution aujourd’hui c’est de vous mettre en garde sur les effets néfaste de ce produit et que toutes ses formes ne sont pas indispensables à notre survie ! Le seul carburant indispensable à notre santé, c’est le glucose : cette molécule est utilisée par nos mitochondries (centrales énergétiques présentes dans toutes nos cellules). L’approvisionnement se fait via le système digestif, suite  aux transformations chimiques de notre estomac, jusque dans notre intestin. Sous l’action d’enzymes digestives, les glucides de nos aliments sont transformés en glucose, fructose et galactose et passent via la barrière intestinale dans le sang qui les transportent jusqu’aux cellules. Il est donc important que notre taux de glucose dans le sang soit toujours constant (environ 1g/litre de sang) et que notre intestin soit en parfaite santé !

Mais que se passe-t-il dans notre corps quand nous consommons trop de sucre  ou trop d’aliments rapidement transformables en glucose? Le taux de glucose va s’élever trop rapidement. Le cerveau va envoyer un message au pancréas qui produit l’insuline (hormone qui abaisse le taux de sucre sanguin) et cet excès va être emmagasiné dans le foie et les muscles sous forme de glycogène. Le surplus est transformé en graisse.

Les effets délétères du sucre sur notre santé.  D’abord notre poids, car OUI le sucre fait grossir, et en France, même si nous restons les plus minces d’Europe, nous nous arrondissons avec les années (en 1970 les françaises mesuraient en moyenne 160.4cm pour 60.6kg, soit un petit 38. En 2003, elles mesuraient  en moyenne 162.5 pour 64kg). Nous savons aujourd’hui qu’une maladie est plurifactorielle, néanmoins, notre consommation de sucre fragilise et détraque notre organisme, ouvrant la porte à des infections et à des maladies du métabolisme, comme le diabète de type II (environ 400 millions de personnes sur la planète !) ; les maladies inflammatoires chroniques qui active de façon permanente notre système de défense et notre intestin. Ces inflammations peuvent conduire à long terme à des maladies du métabolisme, comme les cancers, les maladies cardio-vasculaires, Alzheimer,  l’arthrite, des infections à candidose ou certaines maladies auto-immunes. Si le sucre fait parti de vos « faux amis », si vous vous sentez addict à cet aliment, je vous invite à faire vérifier auprès de votre médecin votre glycémie. Ensuite je vous conseille de consulter un praticien de santé pour évaluer votre terrain bionutritionnel.  Un bilan complet vous sera proposé ainsi qu’un rééquilibrage alimentaire personnalisé.

Le mois prochain, je vous propose de nous retrouver pour la suite de ce dossier. Nous verrons ensemble les solutions naturelles pour vous débarrasser de cette douceur empoisonnée !

Berhed Legros
Herbaliste Nutrithérapeute

Revenir aux actualités

La Ronde des Plantes Médicinales